10 juillet 2010

Nuit de merde

Hier soir, passée minuit, allongée sur le canapé tout en écoutant ma nouvelle trouvaille (Nathalie Merchant, très sympa !), l'idée m'était venue de prendre la plume et d'écrire sur les ex. Ex, animal étrange dont parfois je parle avec amertume et rancœur tout en songeant vaguement à certains très bons moments...

En allant me coucher je pensais que le sujet allait me perturber toute la nuit et m'empêcher de dormir mais que nenni...
La nuit fut quand même HORRIBLE.
L'appart est génial, je l'adore... J'adore y mourir de chaud en hiver tout comme prendre mon petit déjeuner dans un séjour baigné de lumière en été. Toutefois depuis quelques jours je souffre... de l'été, de la chaleur, de la saison.

1) Je n'ai toujours pas de stores/volets... Pas très grave, le soleil ne me dérange pas tellement et ma chambre est orientée ouest. D'ailleurs depuis peu j'ai des rideaux dans ma chambre donc banco !
Oui sauf que... le soleil décrit en ce moment un parcours étrange qui l'amène à se refléter sur les vitres de mon voisin d'en face, puis dans mes yeux. Moyen les jours de grasse matinée.

2) Je n'ai pas de clim, de ventilo ou quoi que se soit pour me faire de l'air. La solution ? Les giga courant d'air provoqués par l'ouverture des 5 fenêtres de l'appartement. En journée c'est pas ultra efficace, mais la nuit ça rafraichit vraiment.
Oui sauf que... la lumière attire les bestioles. Je le sais pourtant mais maligne comme je suis, je repousse l'investissement d'un bon chasse moustique, il serait temps pourtant car maintenant mon corps entier (visage compris) est dévoré par de féroces boutons de moustique : c'est laid, ça gratte et je pense que leur taille a dépassé la taille réglementaire (allergie ?). Merde !

3) Il fait chaud dans ma chambre donc je dors les fenêtres ouvertes.
Oui vous le savez déjà sauf que... ça amène un deuxième inconvénient de taille : les oiseaux ! Franchement je ne comprends pas les gens qui choisissent de diffuser des chants d'oiseau sur leur réveil, ça fait un boucan du diable et c'est vraiment loin d'être agréable (saviez-vous que je ne supportais pas les oiseaux ?).

Donc imaginez-vous la nuit horrible que je viens de passer... Mourant de chaud malgré tout, dévorée par les boutons de moustique et dérangée par les bestioles volantes qui investissent ma maison. Une nuit d'angoisse qui a failli s'achever à 5h du matin quand exténuée j'ai taper "comment démolir du moustique" sur google. J'ai trouvé une solution très drôle : miel/citron/vinaigre... Sûrement du flan de chez flan mais ça m'a calmé pour les 3h de nuit restantes.

C'est décidé aujourd'hui j'investis la pharmacie et je passe l'appart au lance flamme !

Nuit de merde...

Posté par Timute à 09:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Nuit de merde

    Si ça peut te rassurer, c'est exactement pareil pour nous (hormis les boutons sur le visage, ça se cantonne au reste ^^')

    Posté par Light, 10 juillet 2010 à 22:56 | | Répondre
  • Je crois qu'on en est tous plus ou moins là... ^_^

    Tiens, tu aimes pas les oiseaux, comme Guenièvre ? C'est parce qu'ils ont pas de bras ?

    Bon courage ! Ajoute "anti-moustiques ou moustiquaires, lunettes à rayons X pour vivre sans lumière le soir, et lance-pierre à piafs" sur ta liste de courses !

    PS : et si c'est pas encore fait, mate Glee. Tout. Deux fois. Et trouve-toi les BO. Dans quelques jours, tu te demanderas comment tu as pu survivre sans jusque là. Crois-moi.

    Posté par Cricri, 13 juillet 2010 à 16:32 | | Répondre
Nouveau commentaire