27 novembre 2009

Hire me, i’m so great…

Veste de tailleur bien étalée sur le lit, j’en retire les poignées de cheveux qui la recouvrent… Jupe ou pantalon ? Pantalon bien sûr… je n’ai absolument pas les bonnes chaussures pour aller avec cette splendide petite jupe noire, d’ailleurs il fait froid dehors non ? Bon la chemise maintenant ? Blanche ? Rouge ? La rouge est repassée va pour la rouge…

 

 

Cinq minutes chrono pour choisir ma tenue pour ce jour décisif… Pas mal, je note ça dans le carnet de mes records personnels !

 

 

Autre décision importante ? transport ou voiture ?

 

Quelle idée d’avoir rendez-vous à 10h précise et de l’autre côté de Paris s’il vous plait ! « Jeudi à quelle heure mademoiselle ? » « Oh peu importe ! » « 10h ça vous irait ? » « 10h c’est très bien ! » « Très bien à jeudi prochain alors ! ». Et pour confirmer que je suis quelqu’un qui prend souvent de bonnes décisions tiens, si j’allais à Londres en avion !, je choisis d’y aller en voiture.

 

 

1h30 de bouchons et 10 minutes de retard plus tard… me voilà en train de patienter dans cet endroit magnifique qui est le siège social d’une société que j’affectionne particulièrement. Il est magnifique, tout est magnifique, les gens ont l’air trop sympa, bla bla bla… C’est fou l’effet que me font toujours les premiers pas dans une société (et là en l’occurrence ZE société : la F…). Et me voilà partie pour une attente interminable ponctuée d’activités très saines :

 

- Trouver une position, relax, cool, détendue mais pas trop et un minimum classe (alors que le fauteuil est honteusement mou… mais bon c’est un fauteuil de la F… alors quelque part je l’aime un peu…)

 

- Dire bonjour aux gens qui passent (de cette petite voix cassée qui ne me quitte jamais quand la pression commence à se faire ressentir)

 

- Sourire à ces mêmes gens tout en les observant sous toutes leurs coutures (avec l’œil attentive de la fille qui souhaite s’intégrer vite à la boîte et récolter un maximum de ragots très vite)

 

- Lire tout ce qui traine, parce que si la F… l’a fait trainer y a certainement un sens caché et mystérieux là dessous. C’est comme ça que j’apprends que la BD Lanfeust lance une sorte de suite…

 

- Retrouver une position relax, cool et détendue mais avec un tract F… à la main cette fois.

 

- Reposer le tract parce que Lanfeust ça me parle un peu mais sans plus. Pour peu que je tombe sur une fan ça risque de me coûter… (et puis un premier contact qui commence par « vous avez trouvé facilement ? » c’est tellement moins paniquant)

 

- Sourire aux gens encore et toujours mais aussi aux meubles et aux murs parce que c’est quand même génial d’être là ! C’est la F… mince !

 

- Regretter de pas avoir pris sa montre parce que… elle est longue à venir quand même cette femme géniale qui va me recruter dans cette boîte géniale ?

 

 

« Bonjour, désolée pour le retard, enchantée de vous connaître, vous avez trouvé facilement ? » « Pas grave, enchantée de même, oh non c’était une vraie galère pour venir… » s’en suivent deux secondes de silence qui pèsent lourd, Timute tu parles trop…

 

 

 

1h30 d’entretien plus tard me voilà sur un petit nuage… Malgré cette fichue timidité spéciale entretien d’embauche je pense m’en être assez bien sortie. A voir maintenant si la « grande famille » va me faire une petite place.

 

Je rentre dans ma voiture (que j’ai un mal fou à retrouver : l’émotion) et me repasse les meilleurs/pires moments de l’entretien : place au "worst of"

- « Avez vus déjà du faire un entretien de recadrage avec un collaborateur ? Avez-vous déjà du annoncer une sanction ? Comment pensez-vous que vous réagirez face à cette situation ? Ah et si il se met à crier ? » => Personnellement ça fait pas partie des choses que je trouve agréable à faire… Réponse plus qu’hésitante donc… Et heu ils crient souvent les collaborateurs F… sur leur jeune manager débutante ?

 

- « Et par rapport au travail du dimanche ? Seriez vous prête à travailler le dimanche ? Ah et régulièrement ? A quelle fréquence ? 1 semaine sur deux ça vous irait ? » => Le samedi étant toujours inégociable, j’ai peur pour mon dimanche… très peur… Mais je suis prête, enfin c’est ce que je lui ai dit avec aplomb… enfin presque… enfin… j’ai pas osé sortir le mouchoir ni avouer que j’ai du mal à faire le deuil de mes week-end mais pas loin…

 

 

Mis à part ces deux points je suis plutôt confiante… Il faut dire qu’on a un gros point commun : elle aussi elle joue aux Sims (vous savez ce jeu débilitant où il faut monter une famille et la faire vivre : J’ADORE !)… Hum bonne chose ? Je ne sais plus...

 

 


Retour dans mon Home Sweet Home… Les débuts de travaux dans l’appart s’annoncent pas mal ? Que de bonnes nouvelles ma vie est géniale…

 

 

Inventaire J-4 (aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarg)

 

Vacances J-14 (combien l’AR Paris-Londres ?)

Posté par Timute à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Hire me, i’m so great…

Nouveau commentaire